• slider img robert mouangue

  • slider img fred farou

  • slider img christophe taine

  • slider img maxime d ornano

  • slider img CHRISTOPHE GAMAL

  • slider img shimed hamma

  • slider img frederic biancalani

  • slider img franck rizzetto

  • slider img pierre aristouy

  • slider img piocelle

  • slider img nourredine el ouardani

  • slider img richard morville

  • slider img sebastien roi

  • slider img bruno luzi 1

  • slider img xavier collin

  • slider img guillaume serra

  • slider img stephane auvray

  • slider img mickael boully

  • slider img sebastien demouchy

  • slider img alain mboma

  • slider img108

  • slider img107

Dernières interview

Vendredi, 01 Septembre 2017
Image
Robert MOUANGUE (N2)
«  Coach-adjoint demeure un gage de qualité  » Devenu directeur sportif de l'AS Saint Priest (National 2)...
Lundi, 27 Mars 2017
Image
Stéphane MARTOS - DH Fem.
«  Le club a compris l'intérêt de Coach-Adjoint  » Directeur sportif et entraîneur de l'équipe...
Jeudi, 02 Février 2017
Image
Clément MOEGLIN - DH Fem.
«  Coach-Adjoint nous permet  de garder tout notre historique  » Après deux saisons en tant que coach...
Mercredi, 01 Février 2017
Image
Christophe FAUVEL - Pdt CFA
«  Coach-Adjoint nous sert beaucoup  » Chef d'entreprise, patron du Médef d'Aquitaine depuis mars dernier,...
Jeudi, 29 Décembre 2016
Image
Matthias MAURER- U13
«  Coach Adjoint m'apporte rigueur et concret  » Véritable globe-trotter du coaching, Matthias Maurer a...
Vendredi, 02 Décembre 2016
Image
Abdou ADDANI - U19
«  Coach-Adjoint peut convenir à tout le monde  » Ancien joueur de très haut niveau en Algérie, Abdou...
Jeudi, 10 Novembre 2016
Image
Alexandre TAP - FootNormandie
«   Un échange de bons procédés avec Coach-Adjoint   » Cofondateur du site footnormandie.com,...
Jeudi, 13 Octobre 2016
Image
Pierre ARISTOUY - CFA
«  Je possède du concret avec Coach-Adjoint  » Entraîneur de Mont-de-Marsan depuis quatre saisons, Pierre...
Jeudi, 22 Septembre 2016
Image
Mickaël ANDEOL - DH
«   Coach-Adjoint aide tous types de techniciens   » Mickaël Andeol a vécu un été chargé et...
Jeudi, 15 Septembre 2016
Image
Sébastien PIOCELLE - PHB
Sébastien Piocelle «  En terme d'organisation, Coach, Adjoint, c'est top  » Après une riche carrière...
Mercredi, 17 Août 2016
Image
Nourre EL OUARDANI - 17 Nat.
«  Coach-Adjoint représente un appui important  pour notre quotidien  » Au Tours FC depuis quatre...
Mercredi, 10 Août 2016
Image
Richard MORVILLE - 17 nat.
«  Coach-Adjoint est carré, sérieux  » Arrivé à l'intersaison pour entraîner les U17 de l'AC Ajaccio,...
Mercredi, 13 Juillet 2016
Image
D. Zahaf & E. Montemuro
«  Coach-Adjoint a professionnalisé mon travail  » Respectivement président et entraîneur des U14 de...
AUVRAY Stephane - ESI

stephane auvrayStéphane Auvray a tout connu dans le football, ou presque… de la CFA au Stade de France. L'ancien capitaine de l'équipe de Guadeloupe n'a jamais abandonné ses rêves, et jouer aux côtés de Thierry Henry du côté de New York reste une grande fierté pour le milieu de terrain. Désormais coach et formateur de jeunes talents aux Etats-Unis, le très souriant Stéphane dirige l'European Soccer Institute à Kansas City. Rencontre.

 

Quels moments de votre carrière professionnelle vous ont le plus marqués ?

A New York, j'ai redécouvert le football. Jouer et m'entrainer avec des joueurs comme Rafa Marquez, Thierry Henry et Teemu Tainio, ça marque. Ces joueurs de grand talent pensent avant d'agir, analysent le jeu et font preuve de réflexion. Ils trouvent une solution à chaque situation, en fonction des déplacements, pour chaque phase de jeu et j'ai beaucoup appris à leur contact. Vous savez, je joue aux échecs, analyser, être dans l'anticipation, c'est ce que j'aime. Les années à Vannes m'ont également profondément marquées, avec la montée en Ligue 2. Le plaisir du jeu était une des raisons de notre succès, la mobilité sur le terrain, l'accent mis sur l'aspect technique du jeu. La qualité du groupe était formidable, ça jouait vraiment bien au football et humainement, c'était génial. De plus, jouer pour la Guadeloupe a été extraordinaire. Chaque match joué, chaque minute passée sur le terrain était une fierté.

 

Vous êtes un exemple de persévérance, car beaucoup auraient abandonné suite à des échecs en début de carrière.

Grace a Dieu, j'ai toujours été sûr que j'y arriverais, malgré les embuches. Certains joueurs que j'ai connu ont abandonné. Vous savez, je suis parti de Caen à 19 ans, mal conseillé par un agent, et je le regrette. J'étais censé partir en Angleterre, à Bournemouth (Championship). Malheureusement, je n'y suis jamais allé. Je me suis alors retrouvé à la rue. J'ai dû repartir à zéro, d'essai en essai avec des clubs de DH et CFA.

 

Peu de joueurs français ont tenté l'aventure en Major League Soccer. Vous en faites partie.

Après avoir résilié mon contrat avec Nîmes, pour raison familiales, nous sommes rentrés aux Antilles. De là, un agent qui m'avait repéré durant la Gold Cup, m'a contacté pour me proposer une aventure en MLS. Vu que je souhaitais me rapprocher de ma terre natale, les Etats-Unis étant relativement poches des Antilles, c'était une belle opportunité. J'ai donc signé à Kansas City, puis aux New York Red Bulls, avec beaucoup de plaisir. Il y'avait une énorme concurrence au milieu de terrain à New York, et une nouvelle expérience s'est alors présentée à moi : l'Asie. J'ai adoré cette aventure, d'un point de vue footballistique et au niveau de l'ouverture d'esprit des gens là-bas. Retourner en Asie, que ce soit en Malaisie ou en Thaïlande dans le futur, pourquoi pas ? Il y'a du travail à faire pour développer les structures du football dans ces pays, et le climat me convient totalement (rires).

 

Pouvez-vous nous raconter une anecdote sur vos séances avec Thierry Henry à New York ?

Avant et après les entrainements, un jeu s'était instauré : nous jouions à jongler avec deux touches obligatoires et interdiction de toucher la balle avec la cuisse. Bien entendu, Thierry maîtrisait plutôt pas mal ce jeu (rires)… Je déteste l'échec, mais je vous avoue que j'ai dû me résigner à abandonner. Il n'y avait pas moyen de la battre, et bien sur il s'amusait à viser nos cuisses !

 

Pour revenir à la formation, la ligue américaine va t'elle exploser dans les années à venir ?

Le directeur technique national Jurgen Klinsmann a un plan sur le long terme qui va porter ses fruits, et je pense que d'ici 10 ans, le football aura énormément progressé aux Etats-Unis. La formation, l'amélioration technique, avec des oppositions à 7 contre 7 par exemple, les partenariats avec l'étranger, notamment avec la FFF, sont des éléments qui vont forcément apporter. La qualité des stades également, et je pense que d'ici la Coupe du Monde 2022, on entendra de plus en plus parler du football aux USA.

 

Avez-vous des mentors ou des exemples en matière de coaching ?

Avec la Guadeloupe, Franck Louis mettait l'accent sur les intentions de jeu et j'ai beaucoup appris grâce à lui. En matière de maîtrise technique, Philippe Tranchant et Pascal Théault (Caen) sont des exemples à suivre. Je souhaite également remercier Jean-Michel Cavalli. Et pour citer un coach qui m'inspire, ça peut paraître cliché de citer son nom, mais ce que Pep Guardiola a fait à Barcelone, c'est juste incroyable.

 

En tant que coach, que pouvez-vous me dire de votre utilisation de Coach-Adjoint ?

Pour la gestion d'un effectif au quotidien, c'est un superbe outil. Lorsque l'on dirige une équipe première ou la réserve, on a besoin d'une analyse statistique de qualité, et je recommande chaudement Coach-Adjoint à tous ceux qui veulent faire progresser leur groupe. Il faut rentrer les données de ses équipes pour pouvoir en tirer le meilleur avec l'aide de cette solution. Que ce soit pour la pré-formation ou la formation, honnêtement je le conseille à tous les coaches. De la PH à la Ligue 2, pour améliorer ses séances d'entrainement, quelque soit l'âge ou le niveau, c'est du bonus Progresser, faire le bon choix selon la situation, s'améliorer techniquement… L'un des éléments clé est la gestion du quotidien, comme par exemple la présence aux entrainements. Chacun a ses techniques de travail pour tirer le meilleur d'un effectif, et utiliser Coach-Adjoint est vraiment un gros plus.

 

Découvrez l'European Soccer Institute, le centre de formation d'élite créé par Stéphane Auvray à Kansas City : http://www.europeansoccerinstitute.com/

 

---------------------- English -----------------------

 

Frenchman Stephane Auvray achieved an eventful career, from playing non-league football to starting in a cup final at Stade de France. The former Guadeloupe captain never gave up on his dreams and even played with the great Thierry Henry in New York. From now on, Auvray manages the European Soccer Institute, based in Kansas City.

 

What were the highlights of your career?

Well, to be honest let's say that I re-discovered what the world football means while in New York, as playing with players like Rafa Marquez, Thierry Henry and Teemu Tainio is huge. Top players think a lot, analyze the game and take time for thought. To them, for every situation, every play, there's a solution. You know, I'm a chess player and analyzing the game, anticipating the next play is something I'm into. 

My time playing for Vannes - getting promoted to Ligue 2 - also had an impact on me. One of the main reasons for our success was that we enjoyed playing together. The technical aspect of the game was the key. And we had a great squad who really knew how to play football the right way. Then, wearing the Guadeloupe shirt was fantastic. Every game I played for this team, every minute spent on the pitch filled me with pride.

Perseverance is a keyword to your career, as many other players would have called it quit following failures in the early stages...

Thanks to God, I always knew I would make it, despite a bumpy ride. Indeed, some players I knew gave up. You know, I left Caen aged 19, I was due to join Bournemouth in the English Championship. Unfortunately, I never travelled there and ended up empty-handed. As a consequence, I had to start from zero, from trial to trial with non-league teams.

 

French players moving to the Major League Soccer were a minority. You were part of it.

I left Nimes to move back to the French West Indies for family reasons. Then an agent that saw me play in the Gold Cup with Guadeloupe got in touch to offer me the chance to start a new challenge in the MLS. As moving closer to my homeland was my aim, it was a superb opportunity and I enjoyed my time there. Kansas City signed me, then the Red Bulls. In New York the squad was deep and very talented so I had to fight for my place. Then another option was offered to me: Asia. I pretty much loved this adventure, for football and non-football reasons, as people were very open minded there. To be honest, if moving back to Asia in the future (Malaysia or Thailand) was an option... why not? There is a lot of work to help football clubs develop in these countries. Besides, the weather suits me (laughs).

 

Could you tell us a story about playing with Thierry Henry in New York?

We used to play this juggling game before and after training: two touches required, no thigh. Of course, Thierry was a pro at it (laughs)... I can't stand losing, but I must admit that I had to give up… Beating him was impossible!

 

Speaking about football development, what is your opinion about soccer in the USA?

Technical Director Jurgen Klinsmann has a long term plan that will prove efficient in the next 10 years, to my mind. Training, improving technical skills, playing 7x7 football, developing partnerships with foreign coaches - including from the French Federation - will improve the game of football in the USA for sure. Besides, the arenas are greats and getting closer to the 2022 World Cup, you will hear about football in the USA.

 

Speaking about coaching, who is your mentor and which coach or manager inspire you the most?

Guadeloupe head coach Franck Louis always emphasized attempts to play the game the right way and I learnt so much from him. In terms of technical skills, Philippe Tranchant and Pascal Theault (at Caen) are examples I followed. I would also like to thank Jean-Michel Cavalli. Speaking about a world class coach that inspired me, as cliché as it may sound, what Pep Guardiola achieved while in Barcelona is just unbelievable.

 

As a coach, what can you tell us about Coach-Adjoint ?

Coach-Adjoint is a top tool when you manage a squad on a daily basis. Whether you manage a first team or reserves, you need a solid statistics database and I warmly recommend it to coaches to make their team improve. In order to use the best of it, you need to fill in stats about your teams. Whatever the level, age or category, there is no doubt it will help you improve training sessions, help your players make the right decisions, improve technically... To me, using options such as training attendance is priceless. To sum-up, everyone has their own program, but to me Coach-Adjoint ads something extra.

Visit http://www.europeansoccerinstitute.com/

 

Copyright Coach-Adjoint