• slider img robert mouangue

  • slider img fred farou

  • slider img christophe taine

  • slider img maxime d ornano

  • slider img CHRISTOPHE GAMAL

  • slider img shimed hamma

  • slider img frederic biancalani

  • slider img franck rizzetto

  • slider img pierre aristouy

  • slider img piocelle

  • slider img nourredine el ouardani

  • slider img richard morville

  • slider img sebastien roi

  • slider img bruno luzi 1

  • slider img xavier collin

  • slider img guillaume serra

  • slider img stephane auvray

  • slider img mickael boully

  • slider img sebastien demouchy

  • slider img alain mboma

  • slider img108

  • slider img107

Dernières interview

Vendredi, 01 Septembre 2017
Image
Robert MOUANGUE (N2)
«  Coach-adjoint demeure un gage de qualité  » Devenu directeur sportif de l'AS Saint Priest (National 2)...
Lundi, 27 Mars 2017
Image
Stéphane MARTOS - DH Fem.
«  Le club a compris l'intérêt de Coach-Adjoint  » Directeur sportif et entraîneur de l'équipe...
Jeudi, 02 Février 2017
Image
Clément MOEGLIN - DH Fem.
«  Coach-Adjoint nous permet  de garder tout notre historique  » Après deux saisons en tant que coach...
Mercredi, 01 Février 2017
Image
Christophe FAUVEL - Pdt CFA
«  Coach-Adjoint nous sert beaucoup  » Chef d'entreprise, patron du Médef d'Aquitaine depuis mars dernier,...
Jeudi, 29 Décembre 2016
Image
Matthias MAURER- U13
«  Coach Adjoint m'apporte rigueur et concret  » Véritable globe-trotter du coaching, Matthias Maurer a...
Vendredi, 02 Décembre 2016
Image
Abdou ADDANI - U19
«  Coach-Adjoint peut convenir à tout le monde  » Ancien joueur de très haut niveau en Algérie, Abdou...
Jeudi, 10 Novembre 2016
Image
Alexandre TAP - FootNormandie
«   Un échange de bons procédés avec Coach-Adjoint   » Cofondateur du site footnormandie.com,...
Jeudi, 13 Octobre 2016
Image
Pierre ARISTOUY - CFA
«  Je possède du concret avec Coach-Adjoint  » Entraîneur de Mont-de-Marsan depuis quatre saisons, Pierre...
Jeudi, 22 Septembre 2016
Image
Mickaël ANDEOL - DH
«   Coach-Adjoint aide tous types de techniciens   » Mickaël Andeol a vécu un été chargé et...
Jeudi, 15 Septembre 2016
Image
Sébastien PIOCELLE - PHB
Sébastien Piocelle «  En terme d'organisation, Coach, Adjoint, c'est top  » Après une riche carrière...
Mercredi, 17 Août 2016
Image
Nourre EL OUARDANI - 17 Nat.
«  Coach-Adjoint représente un appui important  pour notre quotidien  » Au Tours FC depuis quatre...
Mercredi, 10 Août 2016
Image
Richard MORVILLE - 17 nat.
«  Coach-Adjoint est carré, sérieux  » Arrivé à l'intersaison pour entraîner les U17 de l'AC Ajaccio,...
Mercredi, 13 Juillet 2016
Image
D. Zahaf & E. Montemuro
«  Coach-Adjoint a professionnalisé mon travail  » Respectivement président et entraîneur des U14 de...
FOREST Christophe - CFA2

christophe forest«   Avec Coach-Adjoint, je me dis que j'ai fait le bon choix  »

Entraîneur d'Angoulême depuis trois saisons, Christophe Forest veut ramener ce club historique dans le giron pro. Joueur du club charentais à la fin des années 90, l'entraîneur, qui travaille avec le logiciel de coaching Coach-Adjoint depuis le début de saison, s'est lancé avec cœur et enthousiasme dans l'aventure. Deuxième de son groupe de CFA 2 après une montée voici deux ans, la méthode Forest porte déjà ses fruits.

Christophe, vous coachez un club pour lequel vous avez longtemps porté les couleurs en tant que joueur. Est-ce plus facile d'entraîner un club où l'on a déjà fait un passage  ?
Lorsque j'ai stoppé ma carrière alors que je jouais pour Brest, j'aurai pu rester en Bretagne. Puis, j'ai eu cette proposition d'Angoulême pour donner un coup de main au club qui se retrouvait alors en DH. J'avais joué au sein du club angoumoisin de 1995 à 2003. Cette proposition m'a séduite immédiatement. Ça même été un honneur de revenir. J'ai désormais de grandes ambitions pour faire revenir le club à sa place normale. Retrouver le professionnalisme avec Angoulême serait le top.

Angoulême fut un club historique du football français, a connu le haut niveau. Le poids du passé est-il encore bien présent au sein du club  ?
Le club a connu l'élite voici quelques décennies, des aventures en Coupe de France. Lorsque j'étais joueur, nous étions en National, nous avons même failli monter en D2. J'avais passé huit années exceptionnelles ici, jouant devant environ 3500 spectateurs de moyenne. Mais ces dernières années, l'image du club a changé, il a chuté dans la hiérarchie. Mais nous avons quelque chose à faire ici. Depuis quatre ans, le club a réussi à se stabiliser. Mais tout découle des résultats de l'équipe première qui sert de locomotive à tout le club. Nous sommes remontés en CFA 2 la saison dernière. La place du club est au minimim en CFA. Ce serait logique au vu du passé du club, de l'importance de la ville. Mais pour aller loin, il faut avoir des bases solides. On reconstruit tranquillement. Déjà les spectateurs, les sponsors nous suivent de nouveau. La mairie également. Le club est sein.

Comment se porte le football charentais  ?
La Charente est un département dévasté au niveau du sport pro. Au niveau football, nous sommes le seul club à ce niveau. Mais nous souffrons de la proximité de clubs comme Bordeaux ou Chateauroux. Les meilleurs joueurs partent dans ces clubs car nous n'avons pas de clubs attrayants dans notre département. Ce serait sans doute différent si la Charente possédait un club phare. Il nous manque une locomotive. C'est pour ça qu'avec Angoulême, on essaye d'en recréer une.

Vous avez pourtant un voisin prestigieux avec le club de Soyaux qui évolue en D1 féminine. Quels sont les rapports entre vos deux clubs  ?
Tout est au beau fixe entre les deux structures. Soyaux utilise d'ailleurs nos installations. Les deux présidents entretiennent de bonnes relations. Si nous montions en CFA, nous pourrions envisager de fusionner avec Soyaux pour former un gros club. Mais nous sommes contents de la réussite de Soyaux. Le foot féminin vit une belle dynamique. Le succès de Soyaux ne peut faire que du bien au foot charentais.

Vous avez embrassé la carrière de coach. Etait-ce une évidence pour vous  ?
Ça a été finalement une évidence car j'ai toujours baigné dans ce milieu du foot depuis tout petit. Je ne sais faire que ça. Le football, c'est ma vie et je suis en perpétuelle recherche d'amélioration. Pour cela, je passe actuellement mon DES à Clairefontaine. Ce diplôme nous forme aussi à la fonction de manager. On apprend beaucoup de choses. Ce sont des bagages qui me serviront dans le futur.

A ce propos, l'utilisation du logiciel de coaching Coach-Adjoint fait-il partie de ce bagage supplémentaire  ?
Je trouve le logiciel très intéressant. Quand je vois tous les coachs qui optent pour Coach-Adjoint, je me dis que j'ai fait le bon choix. C'est un outil de travail qui peut gérer tout ce dont on a besoin dans notre coaching. On peut plannifier nos séances d'entraînement. Je rentre toutes mes données avec ce logiciel qui prend beaucoup de paramètres en compte.
Au niveau effectif, Coach-Adjoint permet d'avoir des billes à valoir devant certains joueurs. Les données chiffrées constituent des preuves, les excuses en tous genres de joueurs sur leurs performances ne sont pas valables. Mais j'ai un groupe intelligent et sain et le logiciel est là pour aider mes joueurs à progresser. Travailler avec un logiciel comme Coach-Adjoint donne une facilité accrue pour gérer un groupe.

Aimeriez-vous revenir dans le milieu pro  ?
Je sors du milieu pro dans lequel j'ai baigné pendant de longues années. Depuis deux ans, je vis dans le monde amateur. Je trouve que ça fait aussi du bien car ça remet les pieds sur terre. Le monde pro vit à part, avec beaucoup d'argent qui circule. Le monde amateur est plus familial. Mais j'espère revenir dans le foot pro, avec Angoulême. On se donne dix ans pour remonter à ce niveau.

La stabilité sur un banc est-il important pour vous  ?
Oui ainsi que de travailler en symbiose. C'est le cas pour moi à Angoulême avec mon président, mon staff. J'essaye d'amener mon rigueur, mon profesionnalisme, ma discipline. Tout le monde suit le même chemin. Ce n'est que du positif.

Copyright Coach Adjoint